Sur un pupitre en rotin Belle Époque repose une partition de L’Appuntamento. La chanson culte d’Ornella Vanoni s’avère l’un des morceaux fétiches de Sandra Benhamou. La star de la pop italienne y évoque de sa voix expressive les aléas de l’amour ; ses bonheurs comme ses tourments. L’ambiance rêveuse, un brin dramatique, propre à cette balade des années soixante-dix inspire à l’architecte d’intérieur une scénographie onirique. 

La Galerie Vauclair et ses jardins d’hiver se sont imposés comme une évidence pour sublimer la nouvelle collection de Sandra Benhamou. La rencontre de Laurence Vauclair et de Sandra a commencé par un coup de cœur de la créatrice pour des fauteuils en rotin qui ont su trouver une place intime dans sa maison de campagne. Quant à Laurence, elle apprécie le caractère voluptueux et doux des pièces de Sandra, aux mille et une nuances de brun. Ne refusant jamais de bousculer les codes, Laurence et Sandra donnent naissance à un mariage chic et élégant entre ancien et contemporain. 

Cette nouvelle scénographie est alors agencée à la façon d’un appartement Milanais, l’installation évoque l’intérieur bohème chic de Gabriella Crespi autant que les jardins d’hiver chers à Renzo Mongiardino. 

Tapissée de soie sauvage bleue glacier, la première pièce fait office de bar autant que de salle de jeu. Sandra Benhamou y présente une nouvelle table d’échec à la structure en iroko et au plateau en damier de travertin. De part et d’autre, elle dispose une paire de fauteuils Dolly recouverts en tapisserie de verdure. On retrouve également ici son bar Ginger en laque, laiton, miroir et verre fumé. 

Le petit salon adjacent, aux murs noirs, accueille son nouveau canapé Gae tout en lignes sinueuses. Sandra Benhamou le place devant sa table basse Gaby en teck vernis et laiton. Un très spectaculaire lustre tubulaire, en verre de Murano vintage, réalisé par Véronèse, surplombe la table. 

À ses propres créations au glamour seventies, Sandra Benhamou mêle guéridon en laque anglais de 1880, dont le plateau polylobé arbore un délicat décor finement doré, complet 1900 en céramique bleu jaspée du faïencier de Vallauris Clément Massier et rare ensemble de vingt-quatre coupes à glace de la fin du XVIIIe siècle accompagné d’une exceptionnelle collection de pichets en cristal givré des ateliers Baccarat et Saint-Louis dont le réservoir à glace pour rafraichir les boissons incarne le détail raffiné des tables du XIXe siècle. Sans oublier un salon en rotin milanais des années 1930, issu des ateliers Colombo Pampuri Vitali, recouvert d’un tissu léopard et une paire de fauteuils de la manufacture Fayl-Billot dont l’élégant enroulement de rotin fait tout le charme, création des artisans du début du XXe siècle si spécifiques à l’univers de la Galerie Vauclair.

L’Appuntamento, traduisez « le rendez-vous », invite à la rencontre entre deux univers délicats, romantiques et cultivés. 

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

DA316SITE