Depuis sa fondation à Hong Kong en 1956, Tai Ping s'est spécialisée dans la fabrication de tapis tuftés à la main, pensés sur mesure. Née de la volonté de préserver la tradition ancestrale des tapis faits-main, Tai Ping s'est naturellement imposée dans l'univers de la décoration et du luxe, dévoilant régulièrement de somptueuses collections conçues pour l'intérieur des palaces, résidences privées et yachts parmi les plus beaux du monde.

​​Cette notoriété s'explique par la virtuosité des artisans de la maison, la qualité de la fabrication et l'excellence du service. Pour chaque projet, Tai Ping utilise des techniques éprouvées et des matériaux parmi les plus nobles, répondant aux demandes les plus exigeantes en termes de création et de qualité.

La fabrication d'un tapis tufté à la main est un processus artisanal complexe qui prend plusieurs semaines. Ce processus permet d'exploiter n'importe quel motif, mais aussi de mélanger les textures, de jouer sur la forme même du tapis ou encore, de travailler de subtils dégradés de couleurs…

La première étape consiste au développement du design, il s'agit d'accompagner la naissance d'une idée qui puisse devenir un tapis. Une fois le dessin finalisé, le projet est envoyé aux ateliers où débute la phase de production du tapis, qui consiste tout d'abord à agrandir le dessin jusqu'à sa taille réelle et à encrer la toile qui servira de dossier au tapis. 

Parallèlement à la préparation et à l'encrage de la toile, le laboratoire lance la teinture des fils dont les couleurs ont été sélectionnées parmi les 560 couleurs possibles de la boîte de mouchet Tai Ping, ou élaborées sur mesure.

Une fois les étapes de préparation de la toile et de la teinture des fils terminées, les artisans préparent les pistolets à tuft avec les fils destinés à chaque zone du dessin, et débutent le processus de tuftage à la main, sur un métier vertical. Chaque artisan a bénéficié d'une formation de plusieurs années.

Après le tuftage, le tapis fait l'objet d'un contrôle de qualité et des corrections peuvent être réalisées à la main avant qu'un latex ne soit appliqué sur l'envers du tapis pour assurer la stabilité de l'ensemble et renforcer l'ancrage du fil dans la toile.

Le tapis est ensuite transféré à l'atelier de finition, étape cruciale pour l'apparence finale du tapis. C'est à l'issue de cette étape, réalisée par des artisans spécialisés en ciselure, en sculpture, et au moyen de ciseaux, que le motif du tapis est révélé.

Une inspection finale est effectuée, pour vérifier les dimensions du tapis, l'exécution du design, l'esthétique et tous les paramètres techniques tels que le poids et la hauteur des fils. 

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !