A Londres, la réalisation de bureaux, s'est accompagné d'un projet d'aménagement urbain devant ouvrir le cœur de la parcelle au public. Entre deux bâtiments, une faille, imaginée comme une venelle s'offre à l'espace public et semble diriger les entrées. Ses concepteurs ont notamment travaillé sur les sols qui offrent en extérieur une transition graphique au projet.

Le projet de Gustafson Porter + Bowman cherche à relier les lieux et les espaces existants au projet avec le plus de fluidité possible. L'introduction graphique s'annonce avec une pixellisation diffuse entre les deux teintes des revêtements de sol. Ce changement se produit avec un pavage au motif géométrique s'inspirant de travaux du créateur de mode Alexander McQueen et de l'artiste du XXe siècle M. C. Escher. Le développement de ce modèle de pavage a nécessité une collaboration étroite avec l'équipe de construction.

Le projet s'accompagne également de l'aménagement du 5e étage où un terrasse plantée a vu le jour face au soleil.

Photographies : Tim Soar

Pour en savoir plus, visitez le site de Gustafson Porter + Bowman



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !