Les sièges de cinéma venant de Berlin ont été les premiers. Puis une lampe de Paris, un vélo d'Italie et un cadre en bois de la Station de la Croix comme accent polonais. La maison où entreposer ces trésors, l’architecte d’intérieur, l’a trouvée près de Cracovie, en Pologne, de la même manière que les objets collectés au fil des ans sur les marchés aux puces. C’est avec ces objets chinés un peu partout qu’Agnieszka Brzostek a imaginé "Emil", un espace à double vocation, à la fois professionnelle et privée. 

Pendant près d'un demi-siècle, des préfabriqués se sont invités dans des villages et des poviats polonais. C'est parmi ces derniers qu'est née "Emil".

De l'extérieur, la maison transformée n’affiche aucune interférence évidente avec sa forme originale. Elle n'a gagné qu'un vitrage plus grand et un bardage en bois constitué de bardeaux de mélèze. Pour autant, elle est modernisée, tout en restant en adéquation avec l'art régional de la Petite Pologne et de la région des Tatras.

À l'intérieur, l'espace initialement perdu par l’accumulation de petites pièces a été transformé en un seul volume ouvert. Tous les murs structurels, à l'exception de ceux de la façade, ont été remplacés par des poutres en acier, peintes en noir, soutenues par des colonnes brutes en béton armé. Le sol, fait de sinter en terrazzo italien, s’harmonise parfaitement avec les plafonds en béton brut.

Les meubles de la cuisine sont en acier brossé. Les carreaux aux murs sont inspirés du vitrage muntin des bâtiments d'usine. La mosaïque en céramique imite la texture du verre renforcé et du verre craquelé. Le tout encastré dans des cadres en aluminium légèrement rouillés. 

L'agencement de cet intérieur a reposé sur une dichotomie simple : un rez-de-chaussée ouvert où prédominent le béton, le blanc et le gris (un espace utilisé pour le travail, les réunions et les expositions de peintures et de photographies ainsi que pour les arts appliqués) et un premier étage privé et confortable, aménagé principalement avec des matériaux chaleureux. 

Ce mélange de design sophistiqué et d'art populaire est relié par des escaliers en surplomb, recouverts de carreaux de grand format. L'impression de leur lévitation est renforcée par une épaisse feuille de verre noir encastrée dans une trappe coulissante menant à la cave à vin. 



Visuels © : Paweł Ulatowski

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
 BOOK MIAW INNOVATION 2023 COUV

d'architectures en kiosque

couvdasite
 

Coup de coeur !