En pénétrant dans la nouvelle exposition dédiée à l’architecture traditionnelle japonaise en bois, le visiteur est invité à un voyage à travers le temps et la culture d'un pays où la nature et la tradition s'entremêlent harmonieusement. Réalisé en partenariat avec le prestigieux Takenaka Carpentry Tools Museum, cet événement dévoile un pan méconnu de la culture nippone.

La relation intime qu'entretient le Japon avec ses forêts denses trouve son expression la plus pure dans l'art de la construction en bois. Témoin de cette relation, certains bâtiments en bois qui défient le temps et demeurent intacts depuis plus d'un millénaire. Dans cette exposition, la culture du bois est reine. On y découvre cet art millénaire au travers d'une collection riche et diversifiée : des outils ancestraux, des plans détaillés, des répliques d'éléments architecturaux, des estampes poétiques, sans oublier les vidéos instructives qui donnent vie à cet univers.

Le travail minutieux du daiku, le charpentier japonais, est mis en exergue. Des essences de bois soigneusement sélectionnées, telles que le cyprès, le cèdre ou encore le pin rouge, témoignent du respect et de la connaissance approfondie des matériaux. L’exposition met aussi en lumière l'importance des outils dans ce métier d’art, indispensables à chaque étape de la construction. Mais la dimension spirituelle n'est pas en reste. En effet, les rituels shintô, pratiqués en tenue de cérémonie, rappellent le lien sacré entre l'homme, la nature et les divinités lors de la construction.

Le point d'orgue de cette exposition est sans doute la reconstitution grandeur nature du Sa-an, un pavillon de thé emblématique datant de 1742, situé initialement dans l'enceinte du temple Daitoku-ji à Kyoto. Ce chef-d'œuvre architectural, typique du style sukiya né au XVIe siècle, est à la fois rustique en apparence et complexe dans sa conception. Il incarne à la perfection l'engouement de l'aristocratie pour la cérémonie du thé et le talent incommensurable des charpentiers de l'époque.

Enfin, l'exposition dévoile les secrets du kigumi, une technique d'assemblage sans clous ni vis. Ces assemblages, d'une complexité parfois déroutante, sont un vibrant hommage à l'ingéniosité des charpentiers japonais.

À travers cette exposition, c'est toute la majesté, l'harmonie et la spiritualité de l'architecture japonaise traditionnelle en bois qui sont mises à l'honneur. 

 

Maison de la culture du Japon

Du 18 octobre au 27 janvier 2024

101 bis Quai Jacques Chirac, Paris 15ème

 

Visuels © : Takenaka Carpentry Tools Museum

 

 

 



Logo-ML SiteADC

Book des Lauréats des MIAW

 
CouvBookSITE 

d'architectures en kiosque

DAJUILLETAOUT2024SITE

 

Coup de coeur !